Marie Mercier

Marie Mercier, clarinettiste, obtient un Bachelor of Arts, distingué par le prix Sih-Woo Cardinaux-Chang à la Haute École de Musique de Genève en 2013 dans la classe de Romain Guyot.
Son activité musicale genevoise s’est développée au sein de divers ensembles tels que l’Ensemble Contrechamps, Eklekto, Le Nouvel Ensemble Contemporain, l’Ensemble Vocal de Lausanne, et l’ensemble Matka dont elle fut membre jusqu’en 2015.

Marie Mercier aime la recherche directe avec les compositeurs. Elle a travaillé avec Alexandre Babel pour Peek Property, entre autres donné dans l’Ode au silence d’Eklekto lors des fêtes de la musique à Genève en 2015. Elle a souvent collaboré avec la classe de composition de la HEM de Genève par le biais de laquelle elle a également pu bénéficier d’une masterclass avec Pascal Dusapin.

Elle est actuellement membre de l’ensemble Vidya et de l’ensemble Zap, deux collectifs ayant pour mission de promouvoir la musique contemporaine par la création et le répertoire. Attirée par l’exploration sonore au sens large, elle commence une collaboration avec Isis Fahmy en 2013, pour une recherche d’improvisation musicale

Inspirée par des domaines musicaux vastes et variés, Marie joue également dans le groupe «Grand Hotel Désorienté», au répertoire de chansons originales influencées par le blues, le country, Brecht/Weil et les univers singuliers de chaque musicien du groupe, elle a cofondé le trio «Prismes» avec Zoé Jalabert au violoncelle et Diane Cros au piano ainsi que le groupe PARASITE/SANS S à l’univers déjanté, avec Anna Benzakoun au piano et à la voix, et Alexandra Bellon aux percussions. Marie est également professeur de clarinette dans les écoles de Gaillard (FR) et de Meyrin (CH), activité en lien direct avec la fin de ses études en Master de Pédagogie à la Haute École de Musique de Genève.


Le trio Prisme

  • Diane Cros (piano)
  • Zoé Jalabert (violoncelle)
  • Marie Mercier (clarinette).

Trois jeunes musiciennes dont les personnalités, complémentaires, se mêlent pour entrer en symbiose.

Formé à la Haute École de Musique de Genève, le trio Prismes se perfectionne pendant plusieurs années dans la classe de musique de chambre de Jean-Jacques Balet. Il reçoit les conseils du Quatuor Emerson, ainsi que ceux du compositeur Pascal Dusapin, dont il interprète avec succès le Trio Rombach à Genève – Victoria Hall, janvier 2014. Au programme :
Beethoven : Trio pour clarinette, violoncelle et piano op. 11 en Si bémol Majeur.
Max Bruch : Pièces op. 83.
Brahms : Trio pour clarinette, violoncelle et piano op. 114 en la mineur.


Sources : Archipel / Ville de Sciez